Plan vélo : les mesures mises en place par le gouvernement

Plan vélo : les mesures mises en place par le gouvernement

Après un énième report, le Premier ministre, François de Rugy ainsi que la ministre des Transports, Élisabeth Borne à Angers ont finalement présenté le plan vélo le 14 septembre 2018. Un dispositif qui contient 25 mesures en faveur du vélo, dont voici les cinq principales : créer une « indemnité vélo » en entreprise, 350 millions d’euros pour financer des ponts et des tunnels, systématiser les sas-vélo et étendre les doubles sens, faire immatriculer tous les vélos et renforcer la place de la petite reine à l’école.

Le développement des infrastructures et la sécurité des cyclistes

Si l’objectif du gouvernement est de tripler le chiffre des déplacements à vélos au quotidien d’ici 2024, des mesures ont été dévoilées pour permettre d’améliorer le nombre actuel qui stagne à 3 %.

L’État subviendra financièrement aux communes dont les infrastructures des pistes cyclables sont suspendues. Et pour se faire, il lancera un appel d’offres en plus des 350 millions dédiés au plan.

Sur le volet sécurité, l’une des priorités de l’État, une systématisation des feux de circulation par un marquage au sol sera obligatoire. Une conformité que toutes les communes devront adopter d’ici 10 ans,out comme la généralisation de voies à double sens ainsi qu’une limitation de vitesse à 50 km/h.

Et pour une adoption dès le plus jeune âge du vélo utilitaire, l’o, l’apprentissage du vélo par les enfants est intégré : l’apprentissage du vélo est rendu obligatoire avant l’entrée au collège et mis au programme scolaire. Toutefois, les familles ne bénéficieront pas d’une aide spécifique à l’achat de l’équipement.

Lutte contre le vol de vélo et le « forfait mobilité durable »

Des mesures de sécurité seront également mises en place pour que les cyclistes puissent user de leur vélo en toute quiétude. Afin d’éviter les vols de vélos, des parkings sécurisés sont envisagés par l’Etat, construits à sa demande par la SNCF.

Par ailleurs le plan prévoit la généralisation de l’immatriculation des vélos d’ici …. ? Ces numéros d’immatriculation, seront créés lors de la vente de vélos par un professionnel..

Et tout comme l’indemnité des transports en commun, l’Etat pense à créer le « forfait mobilité durable » de manière à ce que les entreprises prennent en charge une indemnité vélo pouvant s’établir à un montant de 400 euros par an. Une méthode plus simple que chaque entreprise pourra adopter à la place de l’indemnité kilométrique vélo. Ce forfait est ramené à200€ pour les collectivités.

Vous pouvez retrouver le dossier de presse du Ministère comprenant l’ensemble des mesures annoncées dans le Plan vélo en cliquant ICI

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *