Syndicat mixte des transports du bassin de Briey : de l’expérimentation vélo à la mise en place d’un service de location de VAE en longue durée

Syndicat mixte des transports du bassin de Briey : de l’expérimentation vélo à la mise en place d’un service de location de VAE en longue durée

Le vélo crée encore des appréhensions auprès du grand public et suscite de nombreuses questions : est-ce éprouvant en usage quotidien par rapport à l’usage récréatif ? Qu’en est-il de la sécurité routière ? Est-ce réellement une alternative pour se déplacer en ville plus rapidement ? Pour mettre fin à tous les préjugés, les responsables du syndicat mixte des transports du bassin de Briey réalisent un test grandeur nature.

Rouler au VAE : une expérimentation en cours

Douze salariés de différentes collectivités locales du bassin de Briey vivent actuellement une expérience hors du commun. Dans le cadre d’une expérimentation, ils devront utiliser des vélos à assistance électrique pendant une période de 3 mois. « A travers ce test, nous souhaitons changer la manière de penser des gens, le vélo dispose de tous les atouts pour remplacer les voitures pour les déplacements urbains, » précise Arnaud Pinna, directeur du syndicat mixte des transports du bassin de Briey.

Au terme de cette phase d’expérimentation, le syndicat projette d’acquérir 38 vélos à assistance électrique supplémentaires pour la mise en place d’un service de location. Ces VAE seront proposés en location de longue durée (entre 15 jours à 6 mois) à partir de septembre. Pour satisfaire toutes les exigences, le responsable du projet annonce déjà la présence de modèles haut de gamme dans le parc de vélos.

Le modèle imaginé pour le territoire est vendu à 2 500 €. Ce joujou de dernière génération dispose d’une batterie démontable avec autonomie de 80 km, des pneus renforcés et une motorisation allemande. Le hic, il pèse un peu lourd. Du coup, pour évaluer si ce type de VAE s’adapte aux réseaux urbains de Briey, des simulations ont été réalisées. Un parcours type est créé : il débute au tribunal, puis passe au Chalet du lac et à la rue Emile-Gentil avant de faire le trajet en boucle. Sur une route plate, la vitesse de croisière de ce vélo avoisine le maximum autorisé,  2 km/h, elle est de 19 km/h lorsqu’il attaque les côtes. Verdict de la direction de projet : la prise en main du vélo est agréable.

Bemobi, un accompagnement sur-mesure

Bemobi, la structure conseil en mobilité du Groupe La Poste, offre sa contribution pour la réalisation de ce projet d’expérimentation du VAE. L’apport Bemobi a débuté par une étude de faisabilité du projet, le suivi de l’expérimentation, les conseils sur le choix du matériel ainsi que la mise en place du service de location longue durée.

Une évaluation portant sur l’expérimentation sera effectuée en octobre. Elle permettra d’apporter des recommandations en cas de besoin.

Vous avez besoin d’un accompagnement pour la mise en place d’un service location longue durée de VAE auprès de vos administrés ? N’hésitez pas à faire appel à Bemobi pour son offre vélo citoyens et un service « sur-mesure ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *