Les vélos à assistance électrique font de nombreux adeptes

Les vélos à assistance électrique font de nombreux adeptes

Le vélo électrique est le terme le plus communément utilisé pour parler de VAE, autrement dit le vélo à assistance électrique. La création des VAE date de 1930. Actuellement, ils connaissent un réel essor en France, dans les zones urbaines comme dans la campagne et font de nombreux adeptes. La pratique du vélo est simple et surtout accessible à tous. Le vélo électrique, lui, a bien changé depuis sa création car sa capacité augmente de plus en plus. Outre son utilisation simplifiée, il est plus léger et son design est mieux pensé.

Simples, pratiques et efficaces

Les VAE facilitent le pédalage et ne nécessitent pas beaucoup d’effort physique. Accessible et pratique, une place de parking voiture équivaut à 6 ou 7 places de vélos à assistance électrique. En moyenne, ils disposent d’une autonomie de 70 km et se rechargent en trois ou quatre heures. Avant ils pesaient dans les environs de 45 kg, et maintenant ils sont devenus moins légers. Les types de VAE les plus légers tournent autour de 20 kg alors que les plus lourds vont peser jusqu’à 30 kg. Ils attirent surtout pour leur simplicité d’utilisation.

Le vélo à assistance électrique est un moyen de transport soucieux et respectueux de l’environnement. Il donne une envie de rouler à plusieurs car chacun peut pédaler à son rythme et rouler côte à côte, tout en ne produisant pas forcément le même effort. Il suffit juste d’adapter la vitesse selon sa convenance. Se balader en groupe en VAE devient donc un réel plaisir.

Tout le monde est gagnant

Un vélo à assistance électrique peut paraitre cher à l’achat  mais est peu coûteux à l’entretien. Il permet de réaliser de véritables économies. Un vélo c’est d’après l’ADEME 200€ coût maximum par an. Il réduit le stress, évite les embouteillages, se gare facilement et peut passer un peu partout sur les pistes cyclables notamment. Pour les trajets quotidiens, domicile-travail, et professionnels, on économise l’essence, le risque de contraventions. C’est un très bon moyen de transport économique et écologique. Il a tout pour plaire et tout le monde y trouve son compte.

 

Source : www.ladepeche.fr  (mai 2018)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *