Vélo électrique : une prise d’ampleur dans l’Arrageois

Vélo électrique : une prise d’ampleur dans l’Arrageois

Le 1000ème vélo électrique a été vendu dans la commune d’Arras

Actuellement, les vélos électriques se développent de plus en plus dans la commune d’Arras. La subvention à hauteur de 300 euros est l’un des facteurs qui poussent les habitants de cette commune à acheter un vélo électrique ou un vélo à assistance électrique (VAE). Le 1000ème a été vendu à une habitante d’Anzin-Saint-Aubin qui a toujours rêvé d’en avoir un une fois en retraite. Pour faciliter les trajets domicile-travail, mais aussi continuer à sensibiliser les Arrageois sur ce mode de transport alternatif à la voiture, des travaux ont été engagés pour créer des liaisons cyclables. Dans le courant de l’année 2018, 3 liaisons seront mises en place à Arras, Saint-Laurent-Blangy, Achicourt, Roueux et Fampoux.

Une solution de stationnement pour les vélos électriques

La communauté urbaine d’Arras a décidé d’implanter 9 garages à vélo à la fin du mois de juin, à savoir : 4 garages de 10 places qui seront aménagés à Beaurains, Saint-Laurent-Blangy, Achicourt et Dainville, 3 autres garages de 20 places à la place d’Ipswich, et 2 de 40 places près de la gare.  La commune a décidé d’investir 508 000 euros dans la création de garages à vélo, dont les 70% seront remboursés par l’Etat. Tous les garages seront équipés de boîtiers qui servent de recharge de vélos électriques, mais aussi de caméras de vidéosurveillance. Afin d’indiquer le nombre de places encore disponibles, une application sera mise à disposition et téléchargeable par tous les Arrageois.

 

Source : www.horizonradio.fr (mai 2018)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *