01 75 32 78 21
S'inscrire à la newsletter
28/09/2017

A l’occasion des 3ème assises nationales des plan de mobilité qui se déroule aujourd’hui (28 septembre 2017 ) à Grenoble, faisons un petit tour sur les différentes solutions pour mettre en place un bon plan de mobilité.

 

Développer le travail à distance dans son établissement

De plus en plus d’établissements réfléchissent à développer le travail à distance. Même s’ils sont souvent prudents, les dirigeants s’engagent pourtant de plus en plus dans ces nouvelles formes d’organisations du travail. Etroitement lié à la mobilité, il se positionne donc comme une des composantes majeures des plans de mobilités. L’évolution du cadre juridique vise d’ailleurs à faciliter cette pratique en sécurisant autant le salarié et l’employeur au niveau des assurances, et ainsi lutter contre le « télétravail gris ou informel ». Toutefois, il faut repenser les différentes formes de travail à distance et les nouvelles technologies de l’information et de la communication qui vous permettront d’améliorer la productivité de votre salarié tout en luttant contre son isolement ou sa désociabilisation.

 

Le covoiturage

Au grès des innovations, la voiture partagée (et plus précisément le covoiturage) est devenue un mode alternatif à part entière et sa prise en compte dans les plans de mobilité est désormais systématique que ce soit pour les déplacements domicile-travail ou professionnels. Cependant pour être suffisamment performant, il est nécessaire d’atteindre une masse critique qui ne peut être envisageable que par une plateforme de mise en relation. Pensez également aux fonctionnalités telles que la certification du trajet, l’indemnité kilométrique covoiturage et les nouvelles interopérabilités des plateformes régionales qui vous permettront d’atteindre ces masses critiques et faire du covoiturage au sein de votre établissement un réel outil de transport collectif.

 

Communiquer et animer son plan de mobilité

Le PDE est un outil de management de la mobilité, il vit et évolue en permanence. La communication en est l’élément central. Impactant par définition l’organisation quotidienne des salariés, son succès ne peut donc se faire que s’il est co-construit par l’ensemble des parties prenantes de l’établissement et notamment des salariés. Il est important de ne pas sous-estimer ces temps d’échange, de partage et de discussion avec son personnel car c’est généralement de là que se dessine les pistes d’améliorations et les actions envisageables pour l’employeur. les feedbacks des collaborateurs dooivent redonner souffle à votre plan de mobilité et lutter contre l’utilisation systématique de la voiture individuelle !

 

Prévention et sécurité routière

Comment concilier mon plan de prévention des risques et mon plan de mobilité ? Première cause d’accidents mortels au travail, le risque routier est un enjeu majeur pour bon nombre d’employeurs. Que ce soit dans le cadre de leurs trajets domicile/travail ou de leurs missions, les salariés sont confrontés à de multiples facteurs accidentogènes (téléphone, fatigue, alcool, chargement, vitesse…). Il faut identifier toutes les clés pour aborder sereinement la question de la sécurité routière au sein de votre établissement et ainsi satisfaire à vos obligations en tant qu’employeur.

 

Le vélo !

Mettre une dose de vélo dans son cocktail de mobilité sur le trajet domicile/travail ou choisir le vélo comme mode principal : deux dynamiques gagnantes de transfert de la voiture solo vers la mobilité alternative dans les plans de mobilité ! Le succès de ces solutions suppose toutefois d’avoir identifié, grâce à la concertation entre l’entreprise, les salariés et la collectivité, les freins, les leviers efficaces pour accompagner le changement et les incitations à mettre en place. Les dispositifs d’observation et d’évaluation sont également des clés de réussite en mesurant l’impact des solutions en continu.

 

Plus d’informations sur les conseils de Bemobi pour déployer un PDE.

Pour nous contacter: mailto:contact@bemobi.fr

 

 

Toutes les actualités